FEQ 2014 - Jour 5 

Ma cinquième journée au festival était une véritable course! J'ai débuté le tout à L'Impérial afin de faire la découverte de Mozart’s Sister qui était là en remplacement de Black Atlass! Je comparerais ça à un espèce de Crystal Castles planant en moins trash! J'ai beaucoup aimé.

Petite course jusqu'aux plaines pour attraper les dernières minutes de Jimmy Hunt et les premières chansons de Louis-Jean Cormier. Dès les premières notes, je suis totalement charmé (comment ne pas l'être, sérieux?)

Ensuite, descente tout en sueurs pour ne pas manquer Phantogram à L'Impérial. J'entre dans la salle et déjà à la première chanson, les jeux de lumières sont impressionnants (première fois que je vois un aussi bel éclairage à L'Impérial).

Mais le véritable clou, c'est quand la chanteuse Sarah Bartel enfile une robe recouverte de miroirs qui la transforme en boule disco vivante! WOW!

Le rappel est tellement bruyant que la salle au complet en vibre.

Maintenant, dodo pour être en forme pour The Killers!